Tutoriels

Comment migrer d'HandyLinux vers DFLinux

Rédigé par arpinux - -

bonjour à tou-te-s

Autant le dire clairement, point de g33kerie ou de bidouillage au programme : la migration vers DFLinux est d'une simplicité élémentaire car il ne s'agit en fait que d'un ajout (ou changement) de dépôts de paquets

Avant de migrer ... comprendre les différences

  • La distribution HandyLinux est une dérivée Debian, ce qui veut dire qu'elle s'éloigne de la distribution mère avec l'ajout d'outils dédiés et une gestion différente des logiciels. Elle utilise un dépôt spécifique contenant les ajouts et les versions rétro-portées d'une partie du bureau Xfce. Elle utilise aussi l'option 'no-recommends' du gestionnaire de logiciels APT, ce qui évite de télécharger l'intégralité des dépendances lors de l'ajout d'un paquet afin d'alléger le système : ce n'est pas la méthode utilisée par Debian.
  • Le projet DFLinux quant à lui, se rapproche de Debian et n'est pas à proprement parlé une "dérivée", même si il utilise un dépôt séparé (bien plus petit que celui d'HandyLinux). Les ISOs du projet DFLinux suivent à la lettre le modèle de gestion des paquets Debian et installent l'intégralité des paquets recommandés en dépendance.

Euh ... oui ... et alors ?

Cela signifie que concrètement, vous ne verrez pas de grande différence hormis la disparition de quelques thèmes qui ne sont plus présent dans le nouveau 'handylinuxlook' et la modification de la configuration de base du handymenu...
Par contre, sachez que les dépôts DFLinux seront prioritaires dans la gestion des paquets et donc, la nouvelle configuration du handymenu sera celle prévue pour DFLinux, pas HandyLinux...
Si vous choisissez d'installer le gestionnaire de notification des mises à jour de chez 'dflinux", l'outil dédié 'handylinux' sera supprimé... et ainsi de suite.
Donc est-ce-que ça vaut le coup d'ajouter les dépôts DFLinux ? à vous de voir

Comment migrer ?

La migration d'un projet à l'autre se fait tout simplement en ajoutant ou en changeant les dépôts dédiés utilisés.
Les deux dépôts sont compatibles, vous pouvez donc utiliser la méthode décrite dans la documentation pour ajouter les dépôts DFLinux, ou simplement en graphique avélasouris ....
  • je clique ici  pour télécharger l'archive de l'outil de migration
  • je décompresse l'archive qui dévoile un dossier "Migration handy2df"

  • j'ouvre le dossier qui contient un script "migration.sh"

  • je clique sur le script et je l'exécute

  • demande de mot de passe administrateur (donc l'utilisateur principal sur HandyLinux)

  • la fenêtre de présentation s'affiche

  • si vous validez, la migration se lance : ajout des dépôts dflinux

  • mise à jour des dépôts

  • mise à jour du système grâce à l'outil intégré à HandyLinux






  • je nettoie

et voilà

le tout en vidéo pour un aperçu avant la migration ?
Musique : Sunrise Piano par



Et pourquoi pas une fenêtre pop-up qui avertirait tous les utilisateurs handylinux de cette migration ??

  • HandyLinux, ses applications, ses dépôts, sont maintenus jusqu'à la fin du support par défaut de "Jessie", cad en 2018, un an après la sortie de "Stretch".
  • Conserver HandyLinux ne provoque aucune faille de sécurité : les dépôts spécifiques sont toujours en ligne et maintenus.

La migration n'est donc absolument pas obligatoire, le seul outil absent des dépôts handylinux est le "dfl-doc" contenant les cahiers du débutant et la documentation dédiée 'dflinux' . Ces documents sont librement accessibles à tous les utilisateurs : il n'est pas nécessaire d'installer 'dfl-doc' pour profiter des cahiers
Donc aucune raison valable de venir polluer les écrans des utilisateurs basiques qui s'en tapent complètement des petites aventures internes des distributions GNU/Linux

La question qui résume ...
- maintenant, quand je veux installer 'mydflinux', le système me dit de supprimer 'handylinux-desktop' ...?
- bah oui .... les logiciels 'dflinux' sont prioritaires et passeront donc "au-dessus" des logiciels 'handylinux*' si nécessaire.



bonne semaine, on se revoit pour la mise à jour lors de la sortie de Debian-8.7
++
arp

L'aide sur le forum: la méthode

Rédigé par fibi - -

Bonjour

Il n'est pas toujours simple de venir sur un forum lorsque l'on rencontre un problème (logiciel, matériel...) qui nous dépasse, que l'on soit grand débutant ou utilisateur régulier.
Mais il n'est pas non plus toujours évident pour celui/celle qui veut vous aider sur le forum de décoder le « pourquoi du comment » du souci rencontré.

Petit rappel :
Je vous (re) présente ici la démarche (idéale) à suivre pour être clair, net et précis quand vous présentez un problème rencontré, et ceci afin de faire gagner du temps et de l'énergie à tout le monde.
Je fais cet article car je vois régulièrement les modérateurs du blog rappeler les outils mis à votre disposition. (De plus ils ont tous/toutes des liens très utiles dans leur signature)
Ha oui... je rappelle qu'il n'y a pas de question « idiote » sur notre forum hein

De la lecture :
- Les règles du forum
- Les astuces pour l'utilisation du forum
- La foire aux questions

Des outils simples :
- A propos de mon HL: (icône en haut à gauche du HandyMenu) pour connaître votre version de HandyLinux et des outils « made in HandyLinux ».




- Info4forum : pour connaître les spécificités de votre matériel.




- Outils d'aide « made in HL »: Un problème ---> pas de soucis. Des outils très simples à utiliser afin de vous aider au mieux.



Voilà, avec tout cela vous allez être au top j'en suis sur et comme dirait l'autre: "il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions".

A bientôt


Partage d'expérience : live-build et paquets Debian

Rédigé par arpinux - -

coucou @toutes et à tous

pour mon dernier post sur ce blog collégial, je voudrais parler de transmission, pas le logiciel, le concept
la construction d'une distribution comme HandyLinux demande certaines compétences, mais pas tant que ça en fait...
loin de moi l'idée de dénigrer le travail des builders (je suis mal placé ), mais j'aimerais vous démontrer que le monde GNU/Linux n'est pas aussi opaque techniquement parlant.

pour apprendre, et comprendre, il suffit généralement de lire les manuels... et oui, c'est fastidieux. alors je vous propose deux tutoriels dont les sujets font généralement peur :
  • la construction d'une distribution Debian
  • la construction et la maintenance de paquets Debian ainsi que le dépôt pour les recevoir

donc voilà, le décor est planté, normalement, il faut un bac+10 .... sauf que non... il suffit d'un peu de temps et d'un peu de lecture.

le système Debian, sa construction et sa maintenance sont basés sur des principes logiques d'inter-dépendances : chaque application appelle celles dont elle a besoin pour fonctionner, déclenchant ainsi un réaction en chaîne car les applications "appelées" font de même et ainsi de suite, jusqu'à l'obtention d'un système complet... concept nommé pompeusement "gestion avancée des paquets et des sources" ... en fait le principe est super simple

alors dans un esprit DIY (Do It Yourself - Fais-le toi-même ), voici les deux documents en question :

... et là j'ai le sentiment d'être un imposteur ... +2ans de travail résumé en 2 pages ....

oui, c'est un peu long, et oui, parfois, vous ne comprenez pas quelques termes employés, mais si vous êtes en train de lire ces mots, alors vous pourrez lire ceux inscris dans ces tutos . vous avez un cerveau, faites-vous confiance et osez prendre part à la grande aventure du Libre.
dyp vous dirait qu'il m'a collé un clavier entre les mains alors que j'avais 32 ans passé et que je n'avais jamais touché un ordi de ma vie...

GNU/Linux n'a rien à voir avec microsoft dans sa façon de travailler : ne croyez pas que parce que vous n'avez rien capté à windows, vous serez un n00b éternel face au manchot . le manchot est ton ami, il faut l'aimer aussi...

HandyLinux s'est construite et a évolué grâce a des contributrices et contributeurs de tous niveaux, de tous horizons et de tous ages (venez vérifier sur notre forum ). en ces temps difficiles où on a l'impression de n'avoir aucune emprise sur le monde dans lequel on vit, GNU/Linux est un univers où vous pouvez apporter votre part, laisser votre empreinte, donner votre avis et concrétiser vos projets. je ne dis pas que c'est le monde des bisounours, mais au moins, c'est un monde dans lequel les sources sont libres, ce qui veut dire que les outils sont à la disposition de tous : il ne tient qu'à vous de les prendre en main !

merci pour vos messages,
merci pour vos contributions,
bis <3
arp

Lire la suite de Partage d'expérience : live-build et paquets Debian

HandyLinux, les tutoriels vidéos : VirtualBox, HandyLinux virtualise Emmabuntüs

Rédigé par arpinux - -

bonjour

Une météo un peu particulière ce soir .... ah non, c'est fini ça
Donc, je disais, un post un peu spécial aujourd'hui pour souligner le travail humain réalisé par le collectif Emmabuntüs.



Nous avons la chance d'accueillir certains membres du collectif Emmabuntüs sur HandyLinux (coucou les gars ) et les deux distributions ont souvent été associées sur les blogs.
C'est donc tout naturellement (et un peu inspiré par ideefixe et bruno legrand ) qu'HandyLinux invite Emmabuntüs pour ce tutoriel sur VirtualBox.

Notez que pour ce tutoriel, la lecture de la documentation est indispensable : VirtualBox est un logiciel facile à prendre en main... si on respecte la procédure

le tutoriel vidéo :
note : ce tutoriel débute après l'installation de VirtualBox .


la documentation VirtualBox/HandyLinux/Emmabuntüs en PDF : handylinux-virtualise-emmabuntus.pdf

le détail .... serait trop long et reprendrait intégralement notre documentation

Pourquoi Emmabuntüs ?
Parce que c'est bien joli de construire des distributions GNU/Linux pour faire les beaux lors des install party, de s'amuser à faire des remix pour parvenir à la "distro parfaite" (même si ça n'existe pas...), mais le but est quand même que ça serve tout ça... et Emmabuntüs est un exemple parfait qui démontre qu'une distribution GNU/Linux peut être autre chose qu'une "boîte@g33ks"
En métropole et dans le monde, Emmabuntüs permet à tous de profiter de l'outil informatique à moindre coût, de recycler des machines "obsolètes" (même si Emma est un poil plus gourmande qu'Handy ) et le collectif s'associe à de nouvelles missions humanitaires et équitables au fil du temps, des rencontres et des besoins qui ne cessent de croître dans nos sociétés.

Si vous souhaitez participer à l'aventure Emmabuntüs, vous investir et donner un peu de votre temps et de vos compétences, le collectif est toujours à la recherche de bénévoles motivés et humains. N'hésitez pas à les contacter ou à venir nous voir sur le forum , on fera passer le message avec plaisir

Liens Emmabuntüs : si vous appréciez HandyLinux et sa collégialité, prenez 5 minutes pour visitez ces liens


++

arp

HandyLinux, les tutoriels vidéos : le client torrent P2P Transmission

Rédigé par arpinux - -

bonjour

un petit article sur la prise en main du client torrent intégré sur HandyLinux : Transmission.

alors avant tout... le blabla légal que je me dois de préciser : le protocole BitTorrent permet de partager des fichiers sur le réseau avec d'autres utilisateurs du même protocole, ceci grâce à des fichiers de type "torrent" ou des "magnet-links" (lien magnétique) et via un "logiciel client" qui reçoit et envoie les données. Ce protocole ne doit pas être utilisé afin de partager des fichiers sous licence privative ou protégée : Vous prenez l'entière responsabilité des données que vous partagez, reportez-vous aux lois de votre pays pour connaître vos possibilités en matière de téléchargement.
voilà, c'est fait ... après, vous êtes adultes, je suis anarchiste, mes propos n'engagent que moi, vos actes n'engagent que vous .

le tutoriel vidéo :


le tutoriel PDF associé : handylinux-tuto-transmission.pdf

le détail :

Transmission : votre client BitTorrent P2P

Transmission est un client BitTorrent, ce qui signifie qu'il va gérer des fichiers de type “.torrent”. Ces fichiers sont utilisés sur les serveurs de partage pour identifier des données.
Pour simplifier, le fichier “.torrent” contient un inventaire détaillé des données à partager, les adresses des serveurs où on peut trouver ces données et un tableau de ces données “découpées” en petits morceaux qui seront ensuite partagées entre les différents utilisateurs du protocole BitTorrent.
Afin de profiter de ce protocole, vous devez passer par un
client BitTorrent. HandyLinux intègre Transmission, le client torrent léger, facilement configurable et qui offre une interface claire.

Lancement

Transmission se lance depuis le HandyMenu > Internet > Client Torrent. Transmission est aussi appelé lors du téléchargement d'un fichier de type “.torrent” ou un “lien-magnet” depuis votre navigateur internet.

Utilisation

Au premier lancement, une fenêtre vous demande d'accepter d'être responsable des données que vous partagez. Puis la fenêtre d'ajout du torrent s'affiche, vous permettant de changer le répertoire de destination (défini dans ~/Téléchargements par défaut), ainsi que les règles spécifiques au fichier concerné (priorité, taux de transfert, nombre de pairs…).

Une fois votre « torrent » ajouté, vous pouvez suivre la progression du téléchargement depuis la fenêtre principale.

À tout moment, vous pouvez stopper un ou plusieurs transferts, modifier les propriétés des fichiers un par un ou en lot, établir des règles de téléchargement spécifiques depuis le bouton « Propriétés ».

Configuration

Les préférences par défaut sont définies dans le menu Édition > Préférences. Les entrées sont explicites et vous permettront d'automatiser l'ajout des « *.torrent » situés dans votre dossier ~/Téléchargements par exemple, ou de configurer un ratio maximal pour le partage de données ...

Partage

Le protocole BitTorrent fonctionne sur le principe du partage : la meilleure façon de participer à ce partage est de laisser pour un temps vos fichiers téléchargés à la disposition des autres.

Alternative

Si vous désirez partager un fichier de manière ponctuelle avec une seule personne, HandyLinux intègre Btshare (by thuban).



++
arp